OMD & Pen

DXO lab 4 Repoussez les limites de vos images en Ht iso !

DXO lab 4

 
Repoussez les limites de vos images en Ht iso !

Cela fait quelques années que j’utilise DXO lab, depuis qu’Adobe a lancé sa formule d’abonnement.


Connus & re-connus pour sa capacité à traiter le bruit depuis toujours, là, il faut reconnaitre que la société Française (cocoricoooo !) a frappé fort ! Très très fort même.
Grâce à l’intelligence artificielle, elle nous permet d’exploiter encore plus nos boitiers en faisant reculer le bruit de manière significative, sans aplatir l’image !
Et tout cela à une vitesse incroyable !

Depuis que j’ai essayé la mise à jour, je n’en reviens toujours pas.


Il n’y a pas très longtemps j’ai testé Topaz Denoise, bons résultats mais inférieur à DXO d’environ 2 stops je penses, peut-être même, un peu plus.
Ce qui m’a le plus rebuté est la lenteur de traitement , une image = à plusieurs minutes…longues minutes, de fait, je n’ai pas franchis le pas m’interrogeant sur l’utilité d’en faire l’acquisition.

Résultat des courses, j’ai bien fait ! DXO est plus efficace et plus rapide 1image= quelques secondes tout au plus !
Il existe 3 niveaux de traitements HQ / Prime et Deepprime (la nouveauté) pour la gestion du bruit.
Il est à noter que pour apprécier le résultat du débruitage il faut exporter l’image.

L’effet visualisable est inférieur au résultat final même si la loupe s’en approche, on a quand même du mal à percevoir le boulot du logiciel. Peut-être pour ne pas mobiliser trop de capacités du PC et ralentir le flux de production

Cette correction du bruit ne se fait pas au détriment des couleurs ni des détails, ce qu’il est important de souligner, encore une fois, Topaz DeNoise n’arrive pas à ces résultats, en particulier au-delà de 6400 iso de mémoire
Je n’ai rien contre ce dernier mais l’ayant essayé il y a peu, je ne peux m’empêcher de les comparer (d’autant que je n’ai pas de lien avec DXO) 
Ci-après quelques images traitées à différents niveaux. Ces images sont les miennes, certaines sorties de mes archives et d’autres réalisées ces derniers jours.

Il y a d’autres nouveautés que je vous laisserai découvrir  sur le site DXO, comme le watermark, je le cite car que je râlais sur son absence dans les versions précédentes…enfin !
Ce petit article n’est pas une présentation de DXO, seulement je voulais mettre en avant cette fonction, qui je pense justifie à elle seule l’acquisition de ce logiciel !
Les photos présentées ont été développées en utilisant les automatismes de DXO sauf les images à 8000 ISO où j’ai poussé le curseur de luminance.

DXO lab 4 Repoussez les limites de vos images en Ht iso !