OMD & Pen

Téléconvertisseur M.Zuiko Digital 2x MC‑20 

J’attendais sa sortie depuis un moment car je suis déjà très fan du MC-14  et j’imaginais déjà le potentiel d’utilisation de ce MC-20 !

Je suis un visionnaire Olympus, un ambassadeur de la marque, comme à mon habitude je n’ai pas la prétention de faire un essai, mais uniquement de partager mes impressions et mon usage sur le terrain, je fais cela depuis que j’ai créé le blog et bien avant d’être ambassadeur,  je reste donc sur cette ligne de conduite depuis que j’ai basculé sur la marque Olympus !

J’ai utilisé des Olympus OMD EM1-X et MK II avec la dernière mise à jour 1.1 pour le X & 3.1 pour le MKII.

J’ai utilisé Cyberlink pour lire les fichiers du X que j’ai converti en Tiff pour (pfff) pour les développer dans LR…j’ai fait pareil avec les fichiers du MKII pour gagner un peu de temps dans le tri des images.

Je n’ai pas utilisé DXO car je n’ai pas fait la mise à jour et de ce fait, les fichiers du X ne sont pas pris en charge...pff encore une mise à jour

J'ai depuis peu un téléconvertisseur Olympus M.Zuiko MC-20 (X2) récemment lancé, j’ai profité du championnat de France de descente de kayak et de canoë sur l’Ubaye pour l’essayer et commencer à me faire une première idée  (courte vidéo) 

Il s’agit d’un premier avis, de premières impressions. 

Je reviendrai sur cet article pour le développer au fil du temps !

Le téléconvertisseur MC-20 est un doubleur de focale pour les 40/150mmF2.8 pro et 300mm F4pro (Il sera aussi compatible avec le futur Olympus 150-400 mm F/4.5 Zuiko TC 1.25 x PRO IS ED 😉)


Seul ces objectifs sont compatibles avec les téléconvertisseur MC-14 & MC-20 !

Le 40/150mm F2.8 devient un 80/300mm F5.6 soit en équivalent full frame un 160/600mm F5.6 et le 300mm F4 devient un 600mm F8 soit un …1200mm F8.

On constate une diminution de la luminosité, on y gagne de l’allonge mais la contrepartie de ce « doublement » de diaphragme et aussi la réduction de l’angle de vision, particulièrement avec le 300mm/600mm ou le 1200mm c’est comme vous voulez ! j’espère que vous suivez 😊

Spécifications

Type adaptateur Téléconvertisseur 2.0x Prolongation de longueur focale 2,0x

Construction d'objectif Configuration optique 9 éléments / 4 groupes Eléments HR 1 Grossissement image maximum 2x objectifs Dimensions Longueur 25,9 mm Diamètre 59,8 mm Poids 150 g

Il est important de noter qu’il est tropicalisé ! Donc pour 150g,on gagne vraiment un outil très intéressant, tout comme le MC-14 d’ailleurs.

Les performances de l’autofocus sont excellentes, je n’ai pas constaté de différences notables, ça accroche vite, très vite et bien, quelques soit les modes utilisés.

Bien sûr avec l’EM1-X on va plus vite et surtout plus précisément grâce aux possibilités de personnalisation des collimateurs et de l’autofocus, cela n’enlève rien au MKII qui excelle en ce domaine (je rajoute du texte & ça donne de la profondeur non ?)

La qualité d’image des objectifs pro est de très haut niveau.

L’ajout d’un multiplicateur (je ne parle que d’Olympus/Zuiko) n’impactera que très peu la qualité de vos images, le piqué sera meilleur au centre évidement, mais pour le reste je n’ai pas grand-chose a dire, je n’ai pas remarqué de vignetage non plus.

Il vous faudra assurer votre position particulièrement avec « le 1200mm » tous les mouvements sont amplifiés, heureusement, la super stabilisation est une précieuse allée, mais cela demande une attention particulière d’autant que l’angle de vue est réduit, il faut s’accorder du temps pour maitriser cela, en revanche on peut faire des images incroyables ……Et j’ai adoré ça !

Je me languis de faire un affût car sur trépied le problème sera résolu…en tout cas pour le « bougé », restera l’angle de vision, si le sujet et gros, ce sera plus facile.

Pour les possesseurs du 300mmF4 qui pratiquent l’animalier et qui ont besoin de distance, c’est une vraie solution et je pense également à ceux qui veulent faire des images insoupçonnables en sport ou animalier bien sûr.

Quand au 40/150mm aucune difficulté, il conviendra à ceux et celles qui veulent avoir une longue focale sans investir dans le 300mmF4, il sera aussi plus qualitatif et plus lumineux que le 75/300, en conservant une modularité extraordinaire ! Imaginez-le 40/150 avec son potentiel et sa qualité associé ou pas au MC-14 ou MC-20 !! Une tuerie, tout simplement un autre « couteau suisse ».


Le MC-20 va prendre résidence dans mon sac au côté du MC-14 et renforce la satisfaction que j’ai à utiliser du matériel Olympus. Je vais l’utiliser autant que possible afin de poursuivre cet article et d’en dire un peu plus à son sujet mais en attendant je ne peux que le recommander si vous vous posez la question !


Faites de belles images, à très bientôt !

Je préfère un mail ;)