OMD & Pen

Laurent Gayte

J'ai connu Laurent à travers les réseaux sociaux puisque nous suivions notre travail et j'ai eu le plaisir de faire sa rencontre et d'échanger.

j'apprécie le photographe et l'homme, simple , ouvert et généreux c'est donc avec grand plaisir que je publie son interview.

Laurent ,pourrais tu présenter ton travail photographique?


Bonjour Ă  tous et d’abord merci Ă  toi Eric d’avoir pensĂ© Ă  moi pour cet article.

 je pratique la photographie depuis une trentaine d’annĂ©es. Je travaille actuellement dans le Corporate mais ma prĂ©dilection va vers la photographie sportive en milieu naturel. 

Je n’hĂ©site pas non plus Ă  explorer d’autres domaines photographiques comme le Light Painting, le nightscape, le studio et dĂ©veloppe en parallĂšle une pratique plus intime et personnelle. 


 Je suis actuellement Olympus visionary et ambassadeur photo Approach Outdoor.

J’ai commencĂ© en free-lance puis j’ai travaillĂ© pour divers magazines nationaux et internationaux.

Pourquoi as-tu choisi de travailler avec du matériel Olympus ?

 

 Je suis passĂ© de Canon Ă  Olympus pour plusieurs raisons : outre la qualitĂ© et l'excellent rendu photographique de la gamme Olympus, leurs boĂźtiers sont beaucoup plus compacts et moins lourds que ceux de la marque Canon.

Avec eux, je peux partir en montagne plusieurs jours sans ĂȘtre trop chargĂ©. Ils m'apportent une libertĂ© d'action et un confort que je n'avais pas auparavant.


À l’heure actuelle les nouveaux Boitier pro Olympus m’offrent beaucoup plus que mes anciens reflex pros.

 

 Aujourd’hui je travaille avec des EM1mkII et un PEN F (pour mon plaisir personnel) ainsi qu'avec les objectifs de la sĂ©rie pro et premium.

Quel est ton meilleur souvenir en prenant une photo ?


Je n’ai pas de souvenirs prĂ©cis d’un moment plus fort qu’un autre mais ce que je peux dire c’est que lorsque je pars en montagne seul au beau milieu de la nature, je m’y ressource et trouve une libertĂ©, une sĂ©rĂ©nitĂ© indispensable Ă  mon Ă©quilibre. Mes photos sont le rĂ©sultat de cette communion.

Chaque nouveau sujet, chaque nouvelle rencontre m’apporte beaucoup et me fait Ă©voluer.

Quels conseils pourriez-vous donner pour aborder votre spécialité ?


PlutĂŽt que de donner des conseils je prĂ©fĂšre partager mon expĂ©rience. Lorsque je m'aventure en montagne je laisse souvent mon instinct me guider, je laisse la nature m’offrir ce qu’elle dĂ©sire et si les conditions ne sont pas bonnes et que mon regard ne fait pas tilt, eh bien tant pis, ce sera pour une prochaine fois ! Ce n'est pas la peine de faire des photos si vous ne ressentez pas cette Ă©motion, cet Ă©tat de grĂące propres au moment dĂ©cisif.

 

 Avant tout, faites-vous plaisir, et si la nature vous fait un cadeau alors saisissez-le .

 

 Autre chose, soyez rigoureux envers vous-mĂȘme et n’ayez pas peur de vous remettre en question.

 Ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que l’on n'ose pas mais parce que l’on n'ose pas qu’elles sont difficiles.

Je préfÚre un mail ;)